Le fleurissement

Palmarès 2019

Histoire du fleurissement

En 1959, Le Ministre de l’Equipement et du Tourisme, Mr Robert Buron, suite à un voyage en Alsace, région particulièrement fleurie, lui vint l’idée d’embellir la France. Il va inciter les français à fleurir leur village en créant un prix. Il s’agissait tout d’abord d’un concours organisé pour  promouvoir le développement des espaces verts dans les villes et les villages.
Depuis 1972, cette coordination nationale est assurée par le comité national pour le fleurissement de la France, rebaptisé concours national et régional des villes et des villages fleuris en 2001. Il est national et gratuit, ouvert à toute les communes.
A cette période, trois concours fleuris sont organisés : le conseil national des villes et villages, le concours des maisons fleuris communal ainsi que le concours des fermes fleuries dans la campagne.

A partir des années 1970, la contagion des fleurs atteint aussi les maisons des villes et villages dans notre pays, les Gennois et Gennoises se prennent au jeu. Pour les encourager, Mr Béa, alors premier adjoint au maire, met en place le concours des maisons fleuries. L’employé communal de l’époque a aussi la main verte et commence à embellir la commune. Après son départ en retraite, quelques années plus tard en 2001, l’embauche d’un jardinier de profession à la commune, le fleurissement prend une autre dimension avec le soutien de la municipalité et en concertation avec la commission fleurissement.

Au fur et à mesure sont aménagés le parc de la mairie, le rond-point du centre du village, les entrées avec des massifs bien dimensionnés, les parterres devant nos deux églises ( Saint Aignan et Sainte Opportune),  l’environnement de la salle polyvalente. A cela s’ajoutera la mise en place de jardinières sur l’axe principal.

A l’heure actuelle, le fleurissement s’inscrit dans le cadre du développement durable entre des fleurs annuelles placées dans les bacs le long de la Division Leclerc, au parc de la mairie, des vivaces et des végétaux dans les massifs qui restent ainsi couverts toute l’année avec un paillage en écorce de bois. Autrement il ne faut pas oublier la place des arbres comme ceux plantés dernièrement dans le rond-point de la rue d’Anjou, autour de la mairie et ceux placés dans les lotissements avec un aménagement végétal adéquat. On peut noter aussi dans notre commune, la mise en place progressive de la gestion différenciée qui consiste à aménager, entretenir les espaces verts de façon différente en fonction de leur usage et de leur emplacement.

Le fleurissement de Gennes sur Glaize et Saint Aignan est dû à la complémentarité entre les habitants et la commune. Grâce à cet embellissement de nos villages nous avons pu obtenir de belles récompenses !



Dates marquantes :

  • Année 2005 : Notre commune a été classée première de sa catégorie 500-1000 habitants par le comité départemental des villes et villages fleuries .Le jury a présenté notre commune pour une visite du jury régional en juillet 2006 pour l’obtention du label « Village Fleuri ».
  • Année 2006 : Le jury régional du concours des villes et villages fleuris s’est déplacé pour la 1ère fois dans notre commune. Son classement émis lors de la remise des prix le samedi 21 octobre à Coulaines a été un prix d’encouragement.
  • Année  2007 : Deuxième visite du jury régional dans notre commune. Le résultat donné à Mayenne en octobre nous attribue notre première fleur avec le Label « village fleuri ».

Années 2009-2011-2014-2017 : A chaque fois le jury a confirmé notre fleur. Remise des prix des maisons fleuries : elle se déroule tous les ans, fin octobre, la municipalité tient à récompenser et donc féliciter les mains vertes de notre village fleuri.

Ce site utilise des cookies ! 🍪
Ce site utilise des cookies pour une meilleure expérience.
ultricies justo mattis elementum non ut felis